preparation de l'exposition choregraphie

SERIE : AMOURS CONTRARIES

C'est le combat que mène l’amour pour résister aux tentations et à la mort.

Amour pervers - Huile 145*114

Progression du travail : 

Inspiré du ballet du jeune Homme et la mort mis au point par Roland Petit en 1946 issu d'un livret de Jean Cocteau. Sur une musique de Jean Sébastien Bach La Passacaille  

Le jeune homme, peintre et sans le sous, est très amoureux d'une jeune femme qui le tourmente. En plein désespoir, elle l'incite à se suicider. Il se pend et la mort prend l'apparence de la bien aimée. 

 


Quelques photos du ballet: 

Amour aveugle - Huile 73*100

Progression du travail : 

Inspiré du ballet d'Orphée et Eurydice monté par Pina Bausch qui donne corps à la partition de Christoph W. Gluck.

 

Issu d'une célèbre histoire d'amour de la mythologie grecque, Orphée rejoint les enfers pour retrouver sa bien-aimé Eurydice. Il manque à sa promesse de ne pas se retourner, de ne pas la regarder et la perd à tout jamais. Il en mourra lui même.

 

Extrait Orphé et Eurydice

 


Amour & Ambition- Huile 73*100

Progression du travail : 

Inspiré du ballet de Roland Petit CLAVIGO lui même inspiré de la pièce de Goethe

 

Le jeune homme Clavigo séduisant et ambitieux rencontre Marie lors d’un bal. Elle l’aime dès le premier regard. Mais il rompt avec elle car sa liaison peut déranger son avenir politique. Puis il le regrette et rompt de nouveau. Elle en meurt et son frère la venge en tuant Clavigo.

 

Extrait Clavigo



SERIE : CLAIR OBSCUR

Des corps qui sont là sans l’être, luttent entre la lumière et l’ombre

Evanescence- Huile 60*73

Travail à l'Opéra inspiré d'une photo de présentée par Benjamin Millepied de 1950


Apparence- Huile 60*73

Inspiré du ballet Giselle d'Helgi Tomasson et Yuri Possokhol

Giselle, jeune paysanne au cœur fragile, aime Albrecht. Elle danse en son honneur, faisant fi des remontrances de sa mère, qui lui rappelle l’histoire des wilis, ces tristes jeunes filles transformées en fantômes pour avoir trop dansé. En réalité Albrecht lui ment, il est duc et fiancé. Giselle en perd la raison et s’effondre sans vie. Venus se recueillir la nuit sur la tombe de Giselle, Albrecht est en proie aux wilis et  leur reine, qui les condamne à danser jusqu’à la mort. Sortant de sa tombe, Giselle, nouvelle wili, tente d’intervenir. Albrecht ne sera sauvé que par les premières lueurs de l’aube qui font rentrer les wilis dans leurs tombes.

 

«Giselle meurt : Albert éperdu se relève Et la réalité fait envoler le rêve, Mais en attraits divins, en chastes voluptés, quel rêve peut valoir votre réalité ?» Théophile Gautier

 

Extrait Giselle


SERIE : FULGURANCE

Les corps qui se déplacent, s’imitent, s’estompent … un instant de vie, notre passage sur terre

Plus corps qu'âme -  Huile 38*46

Inspiré du ballet Serenade de Georges Balanchine

 

Un jeune hommes après avoir séduit une soliste « s’envole » avec la seconde. Restée seule, la jeune fille dévastée se meurt.

 

Extrait serenade


ENVOLEE -  Huile 120*160 et 38*46

Inspiré du Sacre du Printemps de Pina Bausch


Le Sacre du printemps narre un rite païen russe : celui du sacrifice à l'orée du printemps d'une jeune fille, l’Élue. La première partie repose sur la danse des jeunes filles, un moment de quasi insouciance, les corps s'entrechoquent, se tordent, luttent puis s'unissent. Puis avec l'arrivée des hommes commence le second tableau qui se conclue par le choix de l’Élue et le sacrifice.


Extrait Sacre du printemps 



SERIE : PASSAGE

Un instant suspendu, en équilibre. Un passage de vie… une vie.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Delusseau Sylvie (jeudi, 02 avril 2015 17:09)

    Bravo Sophie pour cette page... Très intéressant de voir ton travail en progression et tes sources citées sont là pour étayer
    On attend la suite avec impatience ! Bises

  • #2

    Nerissa Seely (mardi, 07 février 2017 03:59)


    Have you ever thought about creating an e-book or guest authoring on other sites? I have a blog centered on the same information you discuss and would love to have you share some stories/information. I know my visitors would value your work. If you're even remotely interested, feel free to shoot me an e mail.