L'ILE TRISTAN A DOUARNENEZ ET CORA LAPARCERIE

Travail autours d'une actrice et de son île

A l'occasion d'un séjour passé à Douardenez, j'ai découvert l'existence de Cora Laparcerie et de l'île Tristan sur laquelle elle a vécu.

Son histoire, son succès et le peu qu'elle a laissé dans nos mémoires m'a donné envie de voir si ce qu'elle a apporté à l'art pouvait être transmis par un regard artistique actuel, une forme de renaissance en somme. Ce travail ne pouvait pas être déconnecté de son Ile, l'île Tristan qui l'a beaucoup inspiré et que le conservatoire du littoral a racheté pour la préserver.

Peut être que demain son nom renaîtra pour reprendre sa place dans son île comme Sarha Bernard s'est réapproprié Belle île.

Cora Laparcerie, 

 

Cora Laparcerie aussi connu que l'était Sarah Bernard a plusieurs visages, elle était actricemuse, poète, directrice et propriétaire du théâtre de Mogador...

 

Pierre Cassou, ingénieur à la poste, frappé par sa beauté et ses origines car elle est née dans son village natal, décide de la faire revivre il y a vingt ans. Il collectionne alors ses affiches, les tableaux la représentant, ses vêtements et en fait don à la Mairie de Douardenez. Il édite un livre retraçant sa vie.

 

 

 

L'île Tristan

L'ile tristan et ses mystères

 

L'île tristan en octobre sous la brume et les embruns se livre à moi avec ses couleurs, ses odeurs, ses mystères. Du gris au bleu turquoise, du vert tendre au roux d'automne, de la bruine au rayon de soleil rampant, elle nous livre toute sa complexité.

L'atteindre est un voyage, en bateau avec Gilles ou Delphine ou à marée basse entre les rocher, les heures sont comptées, l'île se fait désirer. 

 

Le travail sur le motif à l'huile, acrylique, au feutre ou à l'aquarelle, aide à partager ses mystères

Les toiles inspirés de ces moments intenses

Écrire commentaire

Commentaires : 0