top of page
image_11.jpg

Plonger au cœur de la nature, contempler les liens tissés entre les éléments, les jeux de couleurs se reflétant, les ombres caressant leurs voisins, le vent rapprochant les formes, le brouillard transformant les couleurs, les volumes et laisser vagabonder mon imagination pour créer à mon tour des liens graphiques unissant des dessins, des fleurs et des objets, pour former un paysage. Ces entrelacs dans lesquels on peut se perdre symbolisent également l’infini en constante expansion, tous les chemins qui s’ouvrent à nous.

 

Dans «Entrelac et Divagation » et le leporello «Je suis vivant», j’invoque le hasard à l’aide de taches d’encre dispersées aléatoirement sur le papier, j’incorpore des fleurs et je relie le tout telle une araignée tissant sa toile, pour créer à mon tour mon paysage.

 

Quant à « Immersion I et II », j’ai récupéré des dessins faits par Gloria Derhy de modèles vivants qu’elle avait jetés et j’ai créé mes liens pour immerger les corps dans le paysage.

 

Accueillie par Nathalie Grenier du Domaine de la Richardière, Ivresse a été créé sur le motif dans les vignes. Cette immersion de 5 jours, où j’ai pris de le temps de regarder et re-regarder ces raisins, ces sarments, a fini par m’ enivrer. Dessins, gravures, livrets retracent ce moment intense.

bottom of page